Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

MATCHA KOICHA

Bio

MATCHA KOICHA

Thé vert matcha biologique à la note végétale et marine Recette traditionnelle d’excellence

Kyoto, Japon

46,00 €

MATCHA KOICHA

L’atmosphère intimiste d’une cérémonie du thé au Japon se nourrit du matcha en son origine nobiliaire, son aspect le plus royal, Koicha. Les théiers septuagénaires dont il est issu, offrent une intensité certaine, rare et une texture moelleuse. En ce procédé séculaire, le thé ne se dresse point mais se « pétrit » tel une matière précieuse qu’il faut appréhender puis façonner. Son arôme particulier, mélange de végétaux cuits et notes iodées, lui apporte rondeur onctueuse et délicate amertume. Le Matcha - contrairement à ses confrères les thés verts - se consomme en son allure poudrée.


Élaboré par procédés d’agriculture biologique et biodynamique respectant les cycles naturels des plantations.

En adéquation avec nos règles éthiques, la sélection de ce thé obéit à des principes d’écoresponsabilité autant que d’équitabilité, garantissant le respect et la prospérité de toutes les parties.

Une saveur umami à l’amertume légère, accompagnée d’une amorce végétale et d’une longueur marine.

Ce thé moulu fut introduit au Japon dès le IXe siècle par des moines bouddhistes disciples du courant zen, en véritables dépositaires de la tradition et de la conception chinoises du thé. Les théiers ayant défié les rouages du temps sont ombragés durant les trois semaines précédant leur récolte pour conserver la précieuse tendresse de leurs feuillées. Dès leur cueillette, elles deviennent une matière première dite tencha : ce thé demeuré à l’état brut subit la mécanique d’une meule en pierre pour achever délicatement sa mouture. Hautement gustatif, le Matcha Koicha est l’élu vénérable des préparations cérémoniales japonaises, les chanoyu. Lors de son élaboration, il ne saurait subir la vigueur d’un fouet pour le voir mousser, mais est préparé en une manière épaisse, concentrée, empruntant la texture du sirop. Le temps et la constance régissent la production de ce thé à l’admiration consacrée : durant chaque cycle de mouture, il est nécessaire de mesurer avec précision et régularité la température de l’infusion, et ce, pour n'offenser ni la symbiose umami ni les notes adjacentes chocolatées et florales. La maîtrise de cette étape cardinale érige la production du Matcha Koicha en art véritable dont l’exceptionnalité rationne sa conception à quarante grammes maximum.

On portera l’eau entre 65°C et 80°C et l’on prendra soin de doser 4 grammes de thé - soit la juste mesure d’une cuillère à café - pour 60 centilitres d’eau de parfaite clarté. On infusera en battant avec un fouet en bambou, délicatement le fond de la tasse pour un procédé puriste, avec agitation pour obtenir une enveloppe mousseuse en son dessus. La poudre de thé se conserve en un récipient hermétique et opaque, idéalement entreposé dans un endroit frais et sec.

Car les grands esprits et les bons thés furent en tout temps d’indissociables consorts, partagez avec gaieté ce service en la compagnie de celui pour qui la confiance est éloge. Si l’on tire de soi toute la mouture que l’on peut en tirer, on permet l’épanouissement de qualités et de territoires intérieurs jamais présagés. L’important réside en la croyance en soi-même, mais rappelez-le vous : quarante grammes maximum œuvrent pour une distillation personnelle réussie !

MATCHA KOICHA

46,00 €